IMAGE BABYLOAN

La 7ème édition du Salon du Financement de l’Agriculture (FINAGRI) prévue du 7 au 9 octobre 2020 à Bamako au Mémorial Modibo Keita a retenu le thème « Quelles alternatives pour faciliter l’accès des petits producteurs au financement au Mali : opportunités et défis ».

Le choix de ce thème n’est pas fortuit. En effet, l’environnement financier des petits producteurs agricoles se caractérise par des contraintes multiformes et multidimensionnelles au plan desquelles on peut citer : les exigences de garantie, les taux d’intérêts élevés, des produits financiers inadaptés, la lourdeur du processus de contractualisation. Face à ces multiples contraintes, il apparait impérieux pour les acteurs stratégiques du secteur agricole (producteurs, organisations professionnelles agricoles, chambres consulaires, l’Etat, les institutions de financement) d’engager des réflexions visant à définir les mécanismes viables de financement des entrepreneurs agricoles.

Le choix du thème de cette année «Quelles alternatives pour faciliter l’accès des petits producteurs au financement : opportunités et défis » confère à l’initiative son ambition de promotion des partenariats incluant le gouvernement, les agriculteurs, les entreprises, les organisations de la Page 4 sur 12 société civile et les instituts de connaissances travaillent ensemble en toute égalité pour le développement de produits et de services qui contribuent à une alimentation équilibrée, saine et nutritive pour tout le monde, en réduisant la malnutrition. AgriProFocus à travers le thème de la 7ème édition s’engage dans la continuité basée sur 3 objectifs (2,8 et 13) des ODD La collaboration pour un impact collectif de changement transformationnel est possible avec l’engagement de tous les acteurs.

L’objectif du FINAGRI vise à contribuer à la promotion d’une culture de collaboration pour un impact collectif de changement transformationnel se définit par une démarche 3L (Linking, Learning et Leadership) :

• Mise en relation (Linking) faciliter les conditions d’accès des entrepreneurs agricoles aux sources de financement par la mise en relation à travers les rencontres B2B ;
• Apprentissage (Learning) permettre aux banques de mieux se familiariser à l’environnement de l’entreprenariat par les échanges, débats et apprentissage lors des rencontres thématiques ;
• Leadership, faciliter l’émergence des PME de l’agrobusiness par des rencontres entre les acteurs pour mieux asseoir des partenariats gagnant-gagnant

Source: CPA/SFD

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *