Adaptations du processus d’Analyse des Modèles Economiques (AME) au contexte du Mali

Projet global promotion du financement des entreprises agricoles en milieu rural au Mali (AgroFinance) de la GIZ

Adaptations du processus d’Analyse des Modèles Economiques (AME) au contexte du Mali

Le projet a pour objectif l’amélioration de la fourniture de services financiers adaptés aux modèles économiques des exploitations agricoles et entreprises agro-industrielles en milieu rural dans des régions sélectionnées au Mali. Il repose sur trois champs d’action :
Du côté de la demande : il contribue au développement de modèles économiques viables au niveau de la production, la transformation et la commercialisation et renforce les compétences financières et managériales des entreprises agricoles familiales et des PME (champ d’action 2).
– Du côté de l’offre : il développe les compétences des institutions financières partenaires dans l’élaboration et la mise en œuvre de services financiers adaptés (champ d’action 3).
– Produits de Connaissance : le projet développe de nouveaux produits de connaissance visant à développer davantage les modèles économiques et produits financiers (champ d’action 1).
Afin de garantir une bonne application des produits de connaissance proposés par l’unité de gestion du projet globale basée au siège de la GIZ en Allemagne, une adaptation desdits produits au contexte malien est nécessaire. La méthodologie d’analyse des modèles économiques est le premier produit de connaissance qui a été soumis à cette adaptation. Les premières applications de cette méthodologie au Mali ont permis de tirer un certain nombre de leçons qui ont contribué à son amélioration. Cette méthodologie adaptée est désormais applicable au sein des chaînes de valeurs riz, mangue, pomme de terre et maraîchage au Mali.

Méthodologie globale d’analyse des modèles économiques

L’approche méthodologique proposée par l’unité de gestion du projet au siège se traduit en six (6) étapes qui permettent d’identifier, sélectionner, soumettre à des calculs détaillés, valider, tester et mettre en œuvre des modèles économiques rentables. Cette approche est en accord avec le processus de développement ou d’adaptation des produits financiers.

Application de la méthodologie au Mali et leçons apprises
Au Mali, les premières analyses des modèles économiques ont permis de tirer les enseignements suivants :

Etape 1 : Mission de cadrage de la chaîne de valeur agricole

Brève description
A cette étape il s’agit de mener une étude détaillée de la chaîne de valeur agricole afin de bien
la comprendre : le marché, les principaux acheteurs, les prix, les principaux acteurs (leurs rôles, forces et faiblesses), les relations d’affaires entre les acteurs, les principales activités économiques, la description des systèmes de production, les différents types d’agriculteurs, transformateurs, fournisseurs de services, la compétitivité de la chaine de valeur et les sources de financement ainsi que les opportunités et défis de la chaîne.

Leçons apprises
Impliquer suffisamment les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) ; organiser un atelier
de restitution interne des résultats de la mission de cadrage de la chaîne de valeur agricole avec implication du Projet Centres d’Innovations Vertes pour le Secteur Agro-alimentaire (CIV) de la Coopération Allemande/GIZ.

Etape 2 : Sélection des modèles économiques

Brève description
Suite à l’étude détaillée de la chaîne de valeur agricole, une longue liste de modèles économiques identifiés est obtenue. Afin de limiter le nombre de modèles économiques, il faut procéder à cette étape à une sélection ou priorisation.

Leçon apprise
Organiser un atelier de sélection des modèles économiques avec implication des Institutions financières (SFD), Organisations des Producteurs Agricoles (coopératives, unions), Interprofessions et Entreprises Agro industrielles/PME.

Etape 3 : Calculs détaillés

Brève description
Les modèles économiques priorisés sont soumis à des calculs détaillés pour confirmer leur rentabilité. Pour chaque modèle économique, la situation économique des exploitations agricoles et/ou entreprises agro-industrielles (scénario existant) est comparée avec le scénario amélioré. Ils comportent les points suivants : Coûts variables de la production, les prix de vente des produits et services, les types, qualités et quantités des produits, la structure des coûts fixes, les investissements, les amortissements et les options de financement et coûts incluant les taux d’intérêts en vigueur et les conditions typiques de prêt des institutions financières locales.

Leçon apprise
Organiser l’atelier de restitution des calculs détaillés avec implication des institutions financières (SFD), OPA (coopératives, unions), interprofessions et entreprises agro industrielles/PME afin de collecter les données supplémentaires, cela permet d’enrichir les données nécessaires collectées lors de la mission de cadrage de la chaîne de valeur pour alimenter l’outil Excel.

Etape 4 : Conception des mini business case

Brève description
Suite à la troisième étape, les résultats clés de chaque modèle économique sont résumés dans une courte présentation (mini business case) qui doit comprendre les parties suivantes : description du modèle économique et de la logique économique, aperçu des coûts d’investissement, structure coûts/prix & résultats financiers, option de financement des modèles économiques proposés, logique de développement.

Leçon apprise
RAS

Etape 5 : Atelier de validation des modèles économiques

Brève description
Une fois les mini business cases conçus, un atelier est organisé dont le but est de valider les modèles économiques et d’entamer une collaboration avec les institutions financières et les entités agricoles intéressées par la participation à un test pilote.

Leçon apprise
Assurer la participation des représentants régionaux et agents de crédit des institutions financières pour comprendre déjà les modèles économiques pendant l’atelier, afin de leur permettre de donner des informations sur les possibilités de financement de ces modèles économiques dans les régions.

Etape 6 : Test pilotage et mise en œuvre

Brève description
C’est la phase de réalisation des modèles économiques validés ou suggérés. A ce stade il est nécessaire de commencer une coordination très étroite entre les institutions financières et les acteurs impliqués dans les différentes chaînes de valeur

Leçons apprises
Assurer une large diffusion des modèles économiques validés au sein des institutions financières ; assurer le financement test, documenter les leçons apprises pendant le pilotage pour prise en compte dans le produit financier final.

L’essentielle implication des autres projets du Cluster AgrISAN de la GIZ, surtout le projet Centres d’Innovations Vertes (CIV)
L’équipe du projet AgroFinance-GIZ a mis un accent particulier sur l’implication du Projet Centres d’Innovations Vertes pour le secteur Agro-alimentaire (CIV) à toutes les étapes du processus et au contrôle de qualité des livrables finaux. L’apport du CIV est capital dans le ciblage des entreprises agro-industrielles et organisations de producteurs agricoles ainsi que dans l’organisation de la collecte des données. Les modèles économiques identifiés sont à cet effet principalement axés sur les innovations promues par le CIV. Le Programme d’Appui au Sous -Secteur de l’Irrigation de Proximité est quant à lui fortement impliqué dans les différents ateliers organisés aux étapes 3 et 5.

Conclusion
Toutes les leçons apprises sont adoptées et dorénavant appliquées dans toutes les analyses de modèles économiques que le projet initie. L’objectif final est d’aider les partenaires SFD et structures d’encadrement à s’approprier de cette méthodologie qui aboutit au développement ou à l’adaptation de leurs produits financiers.