Projet AgroFinance

Présentation Générale du Projet d’Appui au financement des entreprises du secteur agricole en zone rurale” (AgroFinance)

La Coopération technique allemande au Mali (GIZ/Mali) vient de recevoir mandat du Ministère Fédéral Allemand pour la Coopération Economique et le Développement (BMZ) pour mettre en œuvre le projet global d’appui au financement des entreprises du secteur agricole en zone rurale. Ce nouveau projet est rattaché au Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) tout comme les autres projets SEWOH (Centre d’Innovations Vertes, et Sécurité Alimentaire/Renforcement de la Résilience). AgroFinance s’inscrit dans les stratégies et politiques pour les secteurs agricole et financier du Mali.

47% de la population malienne (18,3 millions) vit sous le seuil de pauvreté. Le secteur agricole contribue à hauteur de 38% au produit intérieur brut et emploie 70% de la population. La productivité des entreprises agricoles familiales est faible en raison notamment de stratégies commerciales peu développées et du manque d’investissement pour la modernisation des exploitations et, par là même, pour l’intensification des productions.
Le secteur financier malien est certes présent en zone rural où il offre des produits pour le secteur agricole, mais il n’arrive pas à répondre de manière satisfaisante aux besoins de financement des exploitations agricoles et des petites et moyennes entreprises (PME) du secteur agricole. Peu de banques commerciales financent directement ce secteur.

33 institutions de microfinance (IMF) prenant la forme de coopérative ou de société anonyme proposent des crédits caractérisés notamment par des échéances à court terme et des montants peu élevés. Par ailleurs, le secteur de la microfinance rurale souffre d’une crise de solvabilité et de confiance depuis 2000. C’est la raison pour laquelle l’accès en zone rurale des exploitations agricoles et entreprises du secteur agricole aux nouvelles prestations financières adaptées à leurs modèles économiques n’est pas satisfaisant (problème central).

 L’objectif du projet AgroFinance :
« La fourniture de services financiers adaptés aux modèles économiques des exploitations agricoles et petites entreprises agro-industrielles en milieu rural dans des régions sélectionnées au Mali est améliorée. »

AgroFinance fait partie du Programme Global “Appui au financement des entreprises du secteur agricole en zone rurale” (AgroFinance) de l’initiative spéciale Un Seul monde sans faim (SEWOH) » (Eine Welt ohne Hunger) du Ministère Fédéral Allemand pour la Coopération Economique et le Développement (BMZ). L’approche méthodologique du projet s’aligne sur les principes du Programme Global et suit les politiques et stratégies nationales des secteurs agricole et financier du Mali. AgroFinance interviendra prioritairement dans les zones de Koulikoro, Sikasso, Ségou et Kayes.

Composantes du Projet AgroFinance :
Le projet se compose de trois champs d’action. Dans le cadre d’un échange entre pays, le bouquet-pays contribue à élargir sensiblement l’impact de l’introduction de nouveaux produits du savoir aussi bien du côté de l’offre que du côté de la demande moyennant la prise en compte du contexte spécifique malien (champ d’action 1). Du côté de la demande, le projet contribue au développement de modèles économiques rentables et viables au niveau de la production, la transformation et la commercialisation et renforce les compétences managériales et financières des entreprises agricoles, des PME et organisations paysannes (champ d’action 2). Du côté de l’offre, il s’agit de développer les compétences des organismes de financement partenaires sélectionnés dans l’élaboration et la mise en œuvre des prestations financières adaptées (champ d’action 3).

Partenaires du Projet AgroFinance
Les Systèmes Financiers Décentralisés
o Kafo Jiginew ;
o Soro Yiriwaso ;
o Nyèsigiso ;
o BNDA
Les Organisations Paysannes
o CNOP, APCAM, FENAFER, FENAJER ;
o Interprofession Riz ;
o Interprofession Mangue ;
o Interprofession Pomme de Terre ;
o Chambres Régionales de l’Agriculture de Koulikoro, Sikasso et Ségou.

Les Structures d’encadrement
o Direction Nationale de l’Agriculture (DNA) ;
o Direction Nationale du Génie Rurale (DNGR) ;
o Direction Nationale de la Pêche ;
o Centre de Promotion et d’Appui des Systèmes Financiers Décentralisés (CPA/SFD) ;
o Mécanisme de Refinancement des Systèmes Financiers Décentralisés (MEREF-SFD) ;
o Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (APSFD-Mali) ;

Coût du Projet AgroFinance
Il est fiancé par la coopération allemande à hauteur 3 500 000 euro, soit 2 295 849 500 FCFA.